MON HAÏKU DU JOUR - vendredi 25 septembre 2015

Publié le par Rahma

MON HAÏKU DU JOUR - vendredi 25 septembre 2015

Près de la rivière, j'ai été surprise par un cri étrange - puissant, sauvage, inhumain, suivi de gloussements étouffés. Des adolescents venus profiter du soleil d'automne se trouvaient de toute évidence aussi médusés que moi.

Après une investigation sommaire et vaguement inquiète, il s'avéra que c'était le cri d'un volatile, apparemment inhabituel en ces lieu et saison.

Cela m'a rappelé un roman policier que j'avais lu petite, Le perroquet qui bégayait, écrit sous le nom d'Alfred HITCHCOCK et mettant en scène les aventures de jeunes limiers jonglant entre lycée et petites enquêtes, aux prises, dans ce volume, avec un mainate ricaneur.

reflets sur l'eau -
de l'oiseau

seulement le cri

(RS) 25/09/2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article