EN FÉVRIER, C'EST NAHAIWRIMO !

Publié le par Rahma

EN FÉVRIER, C'EST NAHAIWRIMO !

 

Après une longue et difficile période sans écriture (faute de temps à y consacrer et d’énergie en général), je profite du NaHaiWriMo pour me replonger dans la lecture et l’écriture de Haïku.

 

Le NaHai, c'est quoi ?

Créé en 2011 par l’américain Michael Dylan Welch sur le modèle du NaNoWriMo (voir mon article En novembre, c’est NaNoWriMo !) et du NaPoWriMo (voir mon article En avril, c’est NaPoWriMo !), le NaHaiWriMo (National Haiku Writing Month) est un challenge d’écriture consistant à rédiger un haïku par jour durant le mois de février : le mois le plus court de l’année pour la plus courte des formes littéraires.

Des thèmes sont proposés chaque jour, sans aucune obligation de suivi. 

Durant ces 28 jours (29 pour les années bissextiles), les maîtres mots sont le partage et la bienveillance.

 

Le NaHai, pourquoi ?

Personnellement, le NaHai me permet de profiter de l’enthousiasme général et de la motivation des participants pour atteindre un rythme de croisière et régulariser ma production de Haïku.
Je tâche, par la suite, de conserver ce minimum d’un haïku écrit par jour tout au long de l’année (avec plus ou moins de succès !)

De plus, le partage des textes sur les sites dédiés permet généralement d’obtenir les commentaires (objectifs et éclairés) des autres haïkistes. La participation à ce qui s’assimile à un atelier virtuel d’écriture est extrêmement formatrice et réellement gratifiante.

 

Le NaHai, ça fonctionne comment ?

Le NaHai est ouvert à tous les auteurs, quels que soient leur pays et leur langue d’écriture.

Aucune formalité « administrative » n’est requise.

Il suffit d’écrire.

Il est ensuite possible de poster –ou non –ses textes sur l’un des groupes facebook du NaHai (à choisir en fonction de notre langue d’écriture).

 

Pour partager ses textes :

- (Le site du NaHai)

- Le groupe facebook du NaHai (en anglais)

- Le groupe facebook du NaHai en français 

 

Mentions spéciales :

  • Jessica Tremblay, excellente haïkiste mais également grande dessinatrice, a adapté le concept pour faire chaque jour un haïku présenté sous forme de mini-BD  humoristique. Bilingue, elle présente ses œuvres en anglais sur le blog Old Pond et ses œuvres en français sur son pendant francophone Vieil Etang
     
  • Vincent Hoarau, haïkiste de génie - tout en finesse et en sensibilité - modère le groupe facebook Un haïku par jour sur lequel il est possible de partager un haïku par jour tout au long de l'année (groupe fermé, il faut demander à le rejoindre).

 

#nahaiwrimo 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article