LE HAÏKU, QUÈSACO ?

Publié le par Rahma

LE HAÏKU, QUÈSACO ?

L e haïku est un court poème de style populaire originaire d’Asie, qui s’attache à dire en quelques mots l’ici et maintenant (concept cher aux Asiatiques), notamment au moyen de l’observation de la vie et du monde par les cinq sens.

Afin de vous accompagner dans cette découverte, je vous ai synthétisé ici la partie théorique du guide que j'ai élaboré il y a quelques années pour animer un atelier dans un lycée (classes de seconde).

CARACTÉRISTIQUES DU HAÏKU :

Le Haïku ne cherche pas à produire d’effet poétique :

- il ne contient pas de rimes ;

- il ne contient pas de figures de style ;

- il n'est pas rédigé en langage soutenu ;

- sa structure grammaticale est très simple.

• Forme :

- il est structuré en trois vers : court/long/court (5/7/5 syllabes) (Attention, la traduction peut fausser la métrique !)

- il comporte généralement une césure séparant le premier vers des deux autres ou les deux premiers du troisième ;

- il comporte une référence à la saison (kigo*) ou au temps qui passe (sabi*).

• Contenu :

- il n'accepte pas d’implication personnelle de l’auteur ;

- il ne comporte pas de jugement ;

- il évince l’imaginaire de l'auteur.

ORIGINALITÉS DU HAÏKU :

L'une des originalités du haïku réside dans la possibilité d’introduire :

• des onomatopées ;

• de brefs extraits de dialogues ou de monologues ;

• des contrastes, mises en opposition, associations insolites d’idées ;

• des ambiguïtés ;

• une symbolique (si elle peut être comprise par tous).

L’ESPRIT HAÏKU :

L’esprit Haïku l’emporte sur toutes les règles.

• L'aspect "instantané de vie" : le Haïku est une « photographie scripturale »

• L'universalité : le Haïku doit être compris par tous

• L'absence d’interprétation par l’auteur : le Haïku laisse le champ libre à l’imagination du lecteur ;

• C’est une poésie des sens : Haïkus visuels, sonores, gustatifs etc.

THÈMES ABORDÉS :

À l’origine, la société japonaise étant majoritairement agraire, le Haïku était principalement centré sur la nature (d’où la référence à la saison). Avec la modernisation et la mondialisation, de nouveaux thèmes ont émergé.

• Actuellement, le Haïku peut aborder quasiment tous les thèmes :

- nature, « zen »

- observation

- émotion, regard attendri

- hommage

- moderne

- engagé

- etc.

• Le Senryû* : Haïku à tendance satirique sur les problèmes de société (hiérarchie au travail, ...)

• Le Kyôku* : Haïku qui parle de Haïku

Un petit cadeau pour la route :

Soleil couchant

A travers les chanvres moissonnés

La pluie

(Shiki)

* Pour les termes japonais, vous pouvez vous référer à mon lexique.

RÉFÉRENCES POUR CE BILLET

- Fourmis sans ombres, le livre du Haïku par Maurice COYAUD, éditions : PHÉBUS, collection : Libretto ;

- Les Haïkus par Henri BRUNEL, éditions : LIBRIO, collection : poésie ;

- Le poème sans mots par Eric W. AMANN, traduit de l’anglais par Daniel PY, éditions : GAMMES .

SITES

- Association Francophone de Haïku

- Temps Libres (Portail multiculturel sur le Haïku)

- Blog du Kukaï*-Paris

- Association pour la promotion du Haïku

- Editions L'iroli

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Bernieshoot 10/04/2016 13:42

un rappel sur le Haïku qui n'est pas utile et des références solides.

Rahma 11/04/2016 00:02

Je suppose que vous vouliez dire "qui n'est pas inutile" ! ;) Merci Bernie ! :)